Bonne retraite à Jacques

Menu - Réseaux Sociaux

photo jacques

 

Notre collègue Jacques Filliot a fait valoir ses droits à la retraite le lundi 16 novembre 2020.

Témoin des grands tournants pour la lecture publique et des évolutions des activités de la MDHM, nous tenions à nouveau à lui témoigner notre reconnaissance pour toutes ces années passées à nos côtés.



Jacques est rentré à la MDHM le 1er décembre 1995, à 41 ans, en tant que chauffeur, recruté par M. Philippe Lablanche, Conservateur des bibliothèques, suite à sa réussite au concours externe d'Agent Territorial du Patrimoine en décembre 1994.


Il a connu nos premiers bibliobus, les multiples petits dépôts, les tournées à 3 ou 4 échanges, le prêt par doubles fiches, à trier, classer, pendant des heures, par ordre alphabétique ou alphanumérique. Puis est arrivée l’informatisation massive des bibliothèques du réseau…

En 2003, après formation, il réussit le concours interne d'agent qualifié.
En 2005, il effectue un passage en section « discothèque » où il effectue la réception des commandes, les réservations audio et vidéo sur fiches papier, les statistiques de prêt…
A la demande de la direction et suite à plusieurs formations, il met au point un planning des tournées élaboré, prédictif et fiable, sur feuille de calcul Excel. Ce système fera ses preuves, il est encore utilisé aujourd'hui.
En juin 2011, il met en œuvre le système de réservations en ligne et créé un nouveau planning des navettes d'acheminement des documents avec la création de cinq circuits, couvrant le réseau des médiathèques du département pour un passage bimensuel.
Disponible et à l’écoute des dépositaires, il s’est aussi beaucoup investi pour les former à ces nouvelles pratiques et outils, sur le terrain ou par hotline téléphonique.
En 2019, nommé agent de catégorie B (Assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques) il devient responsable de la gestion des réservations et de leur acheminement.
Jacques Filliot a toujours eu à cœur d'adosser son travail à un traitement statistique rigoureux. L’analyse des données récoltées lui a permis de faire constamment évoluer ses pratiques professionnelles, dans un souci d’efficience permanent.

Passionné de photographie il a permis à maintes reprises d’agrémenter les publications papiers ou en ligne de la MDHM de ses magnifiques clichés glanés aux 4 coins de notre département.

Nous lui souhaitons une bonne retraite et laissons Arthur Rimbaud conclure en ces mots qui définissent à merveille notre ami Jacques :

" Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées…
…Mon auberge était la Grande Ourse."